Hendaye, 23 janvier 2013

Selinum, un serveur de livres numériques académique, fonctionnement et usage

Selinum, un serveur de livres numériques académique, fonctionnement et usage

16 jan, 2013

Olivier Massé, IA IPR de lettres, présentera le projet académique Selinum lors de la journée d’Hendaye. Nous l’avons rencontré lors des rencontres « Au doigt et à l’œil » organisée par l’ANAE, et il a bien voulu nous dire répondre à nos questions sur ce dispositif.

- Qu’est-ce que Selinum ?

Selinum signifie SErveur de LIvres NUMériques. C’est un serveur qui vise à indexer tous les ouvrages libres de droits c’est-à-dire dont les auteurs sont morts il y a plus de 70 ans en règle générale, pour des auteurs français ou des traductions d’auteurs étrangers qui correspondent aux programmes d’enseignement du second degré (de la 6e à la Terminale). Ce serveur est développé par le Centre Régional de Documentation Pédagogique d’Aquitaine. Il suffit de taper « auteur 3e roman » et on obtient les auteurs correspondants, par exemple.

- Que peut-il apporter aux professeurs de lettres ? Est-ce un projet qui n’intéresse qu’eux ?

Il facilite leurs recherches relatives aux programmes, mais surtout cela leur permet de travailler les textes  : ils peuvent les télécharger et les retravailler en classe avec leurs élèves. Les élèves peuvent eux aussi télécharger les œuvres, car chaque personne de l’académie (élève comme enseignant) y a accès. Pour l’instant c’est limité aux programmes de français, mais cela peut se développer. Les ouvrages correspondant à l’enseignement en Lycée Professionnel ont été intégrés récemment. On peut imaginer d’aller vers le premier degré, même si ce n’est pas le cas pour l’instant. On peut aussi aller vers d’autres disciplines, il peut être utile à toute discipline qui utiliserait la littérature française.

Social Share Toolbar